accueil

André Baldinger et Philippe Millot sont codirecteurs d’EnsadLab Type, programme de recherche d'EnsadLab, laboratoire de recherche de l’École nationale supérieure des arts décoratifs

Intervention
« Création de caractères typographiques : entre histoire et novation »
À quelques pas de l'Ensad, La Sorbonne – lieu d’histoire – accueillit autour de 1470 le premier atelier d’imprimerie parisien, preuve de l’esprit d’aventure qui y régnait alors. Dès lors, au moment de commencer à l’Ensad un cycle de recherche pour la création de caractères typographiques originaux, il nous a paru évident et excitant de nous placer au croisement des choix qu’avaient dû opérer les hommes ingénieux et audacieux de ce temps.
À partir de l’examen des premiers imprimés parisiens de Gering, Crantz et Friburger, ont été dégagés plusieurs sujets d’étude qui ont été développés. Le programme Type I (ELT Sorbon Romain/Gothique) s’est attaché aux mérites comparés des alphabets romain et gothique, formant pour eux une application contemporaine. Le programme Type II (ELT Gaston/Incision) a porté sur les questions de lisibilité et d’adaptabilité aux supports de lecture actuels, du papier à l’écran, de l’écran au papier. Enfin, le programme Type III (ELT Times Serif/ Sans), en cours d’achèvement, s’intéresse aux notions de modèle, ou quand le nouveau aspire au classique.
Fondé en 2008 à l’École nationale supérieure des arts décoratifs, à Paris, dans l’esprit d’un laboratoire collectif de création de caractères, le programme de recherche d’EnsadLab Type se trouve à ce point d’équilibre entre les forces historiques et les forces de création.