accueil

Une grande manifestation dédiée au design graphique

Design graphique : Building Paris

À l’occasion des vingt ans de la revue Graphisme en France, le Centre national des arts plastiques (CNAP) A proposé et coordonné une grande manifestation qui, pendant toute l'année 2014, a eu pour objet principal de réunir et de fédérer toutes les initiatives qui valorisent le design graphique en France.

Augmenter la visibilité de cette communauté de créateurs, en montrer la diversité, la créativité et la vitalité, confronter les actions et développer les publics, proposer des pistes de travail pour améliorer les pratiques professionnelles ou mieux faire comprendre ce qu’est le design graphique, font partie des objectifs que s'est proposé de développer cette initiative.

Pour cela, de nombreuses actions et manifestations se sont tenues dans toute la France pendant l’année 2014 et un calendrier, édité par le CNAP, a rassemblé et présenté tous les événements graphiques de l’année. Publié à 30 000 exemplaires et largement diffusé, il a dessiné une véritable carte de France du graphisme et a rendu visible le grand nombre d’événements et leur large répartition sur tout le territoire.

Une exposition, accueillie dans les vitrines du ministère de la Culture et de la Communication (Palais Royal), a présenté les actions menées par le CNAP dans le domaine du design graphique, a réuni une sélection d’objets provenant des collections du musée des Arts Décoratifs et a permis de promouvoir quatre grandes manifestations françaises qui chaque année sont consacrées au design graphique : le Festival international de l’affiche et du graphisme de Chaumont en Haute-Marne, le Mois du graphisme d’Échirolles dans l’Isère, la Saison graphique du Havre en Seine-Maritime et Les Rencontres de Lure dans les Alpes de Haute-Provence.

Un site internet (www.graphismeenfrance.fr) conçu pour l’occasion par le CNAP, constitue à présent une véritable plate-forme d’information et de diffusion en se faisant l’écho, de tous les événements qui ont lieu en France. Sa lettre d’information permet au public le plus large de s’informer très régulièrement de l’actualité.

« Graphisme en France 2014 » a été une manifestation plurielle, aux nombreux intervenants et à laquelle tous ont choisi de participer à l’appel du CNAP, établissement public dont le soutien au design graphique est, depuis longtemps, au rang de ses missions principales et qui est particulièrement attentif aux problématiques des professionnels.
Cet événement a donné l’occasion au CNAP de produire ou de coproduire plusieurs projets contribuant à développer des axes divers de valorisation du design graphique :
• Accompagner la commande de design graphique, pour mieux faire comprendre l’intérêt de la collaboration avec les graphistes et l’impact de leur travail en éditant un Guide de la commande de design graphique réalisé en collaboration avec l’Alliance française des designers, mais également en proposant une formation à destination des commanditaires, mise en place avec le CIPAC, Fédération des professionnels de l’art contemporain ou en organisant des « Salons graphiques » pour susciter et développer les discussions professionnelles entre graphistes, commanditaires et leurs divers collaborateurs.
• Concevoir un outil pédagogique, en collaboration avec l’Éducation nationale, des graphistes, des dessinateurs de caractères, des pédagogues et des enseignants, sur les questions liées au design graphique afin de mettre à la disposition des enseignants des outils d’éducation artistiques actualisés.
• Accompagner la reconnaissance des métiers liés au dessin de caractère et à la typographie en proposant la commande publique d’un caractère typographique, disponible gratuitement pour le grand public et accompagné de documents permettant de mieux comprendre le contexte et le processus de création.
• Coproduire un colloque international, intitulé « Design graphique : les formes de l’histoire » afin de susciter les échanges internationaux et la recherche sur des problématiques peu ou pas abordées en France, avec l’université Paris 8, l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) et le Centre Pompidou.
• Coproduire la première biennale dédiée au graphisme, avec l’École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA), intitulée « Exemplaires, formes et pratiques de l’édition », afin d’encourager les réflexions et les collaborations entre les écoles d’art sur des grandes problématiques du design graphique.
• Publier un numéro spécial de Graphisme en France, à l’occasion des vingt ans de la revue, faisant le point et actualisant les grands thèmes abordés au fil des parutions antérieures: signalétique, édition, numérique, archives et collections, etc.

Ces actions ont complété et accompagné toutes celles proposées par ceux qui présentent et contribuent à mettre en valeur la créativité de la scène française du design graphique. Riche des nombreux professionnels, graphistes, dessinateurs de caractères, designers interactifs, affichistes, dont les créations peuplent le paysage visuel qui nous entoure, elle est souvent reconnue pour sa qualité et sa créativité exemplaires. Son essor est également dû au travail qui est développé par les écoles d’art et qui ont su, au cours des dernières années, consolider les formations et la recherche pour devenir de véritables espaces de création et d’expérimentation.  

Des affiches emblématiques de Cassandre ou de Savignac, jusqu’à celles de Bazooka, de Roman Cieslewicz ou de Grapus ; des typographies de Roger Excoffon jusqu’à celles de Jean François Porchez ou de Jean-Baptiste Levée ; des créations d’Étienne Robial, de Pierre di Sciullo, de Philippe Apeloig, de Laurent Fétis ou de Frédéric Teschner jusqu’aux dispositifs interactifs d’Étienne Mineur, aux clips pour Björk des M/M (Paris) ou au film Logorama de H5 récompensé par un Oscar, le graphisme français est reconnu internationalement et son histoire ne cesse de s’écrire et de se réinventer dans les domaines de l’édition, de la musique, de la communication ou du numérique.

« Graphisme en France 2014 » en a affirmé une nouvelle fois sa richesse et sa densité et la qualité de sa programmation en a été la meilleure des preuves.

Véronique Marrier et Marc Sanchez
Commissaires de « Graphisme en France 2014 »
Centre national des arts plastiques