Aller au contenu principal
accueiltous les événements

Mardi de Lure #12

Créations paramétrées

13/03/18 - 13/03/18
Conférence
La Générale Nord-Est
14 avenue Parmentier
75011 Paris

Horaires

À 18h30, suivi d’un apéro

Les Rencontres internationales de Lure ont le plaisir de vous inviter pour une soirée à La Générale, douzième rendez-vous du cycle de conférences « Les mardis de Lure » intitulé « Créations paramétrées ».

À 18h30, suivi d’un apéro
– Entrée libre

«  L’art est toujours le résultat d’une contrainte. Croire qu’il s’élève d’autant plus haut qu’il est plus libre, c’est croire que ce qui retient le cerf-volant de monter, c’est sa corde. […] C’est sur de la résistance, de même, que l’art doit pouvoir s’appuyer pour monter…  » disait André Gide.

Parce que la contrainte permet à l’idée de jaillir peut-être plus intensément et d’être plus attentif aux petits détails, elle permet aux créateurs d’être dans une pratique plus impliquée…

David Jonathan Ross et Naïma Ben Ayed viennent nous parler de la contrainte, qu’elle soit celle de la commande, de la technique ou celle qu’ils se sont imposée d’eux-même..

Une police de caractères travaille toujours contre des contraintes, qu’elles soient la diffusion de l’encre, les résolutions des écrans, ou les limites de la lisibilité. Pour beaucoup de ses projets, David Jonathan Ross a le privilège de définir ses propres règles. Elles lui permettent de trouver de nouvelles perspectives de travail sur l’alphabet. Par exemple lorsque les lettres sont forcées de se comprimer ou s’étirer pour remplir un espace prescrit des formes intéressantes se produisent. David Jonathan Ross nous démontrera comment cette règle particulière a catalysé la création de ses polices de caractères Input, Bungee et Fit. Il nous parlera aussi de la contrainte qui le préoccupe actuellement : la contrainte du temps.
La contrainte est présente à chaque étape du processus de création de caractère, de la formulation du brief jusqu’à l’optimisation de la taille des fichiers typo. Au travers de deux études de cas de caractère custom de Naïma Ben Ayed : un caractère de presse papier et écran et un caractère d’identité multiscript nous regarderons au détail, la contrainte sous toutes ses formes.

 

—–

David Jonathan Ross est un jeune typographe américain célèbre. Il dessine des lettres de toutes formes, toutes tailles ainsi que des fonts variables. Originaire de Los Angeles, il s’est formé au Hampshire College et a rejoint en 2007 The Font Bureau avec lequel il a affuté sa maitrise des courbes de Bézier. Aujourd’hui, il publie avec sa fonderie DJR des projets au design à la fois très imaginatif et très technique. Il collabore également avec Type Network et développe chaque mois sur son blog Font of the Month Club des nouvelles polices de titrage.

Naïma Ben Ayed a obtenu son diplôme en création typographique à l’école Estienne en 2009. Après avoir travaillé comme graphiste typographe elle s’est spécialisée en dessin de caractère Latins et Arabes et travaille au studio Dalton Maag (Londres, Royaume Uni) depuis 2012. Passionnée par la cohabitation des écritures, elle a mené un large éventail de projets, essentiellement de caractère custom, souvent multi-script. Elle a récemment participé au projet Typographic MatchMaking in the Maghreb commissionnée par la fondation Khaat; présenté aux Mardis de Lure avec Brahim Boucheikha en 2016.

—-

– Pour en savoir plus sur les Mardis de Lure à La Générale, c’est par ici.
– Les précédentes éditions, par .
– Les Rencontre Internationales de Lure, le site internet ici.